Trop souvent les patients veulent arrêter la cigarette en 1 séance. Ce qui est naturel, et cela marche trés souvent. Mais il ne faut pas perdre des yeux la pérénité de l'arrêt. Le but est l'arrêt définif certes, mais surtout de façon longue et durable.

Alors il est parfois préférable et souhaité de faire 1 séance supplémentaire plutôt que de prendre le risque de rechute. Lors la 1ère séance, on met en place des processus et ressources de façon à changer le comportement du patient, un comportement pour être plus sûr de lui, et de réduire sa consommation de cigarettes.

Entre la 1ère et seconde séance d'hypnose, pour un arrêt tabagique, il est conseillé et recommandé qu'elle se déroule dans un délai de 2 à 3 semaines environ. Ensuite si d'autres séances sont nécessaires il faut les espacer de 17 jours maximum. Ne pas aller au delà de 5 séances. Si l'arrêt n'est pas actif apès 5 séances il est inutile de continuer. Il est préférable d'attendre quelques semaines ou quelques mois, pour renouveler un arrêt tabagique.

Pour une efficacité optimale, il faut que le patient soit moteur de sa motivation, qu'il soit dans une démarche positive lié à son arrêt tabagique, et que psychologiquement, il soit dans des conditions favorabes. Il faut éviter d'arrêter de fumer lorsque l'on traverse une période difficile ou contraignante de notre vie. Il faut que notre esprit soit disponible et concentré en priorité sur le sevrage tabagique. 

Le thérapeute doit lui, s'adapter et être à l'écoute du patient. C'est la clé de la réussite. D'où l'importance d'un entretien en début de séance. Cet entretien permettant de créer également un lien de confiance entre le thérapeute et le patient.

Si il y a rechute, rien de grave, dites vous que ce n'est pas un échec. C'est simplement une réussite différée.


En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.