Tabac : de plus en plus de fumeurs

Pour mettre en évidence les méfaits du tabagisme passif, l'OMS publie des chiffres alarmant : le tabagisme passif est responsable de plus de 600 000 décès par an dans le monde, soit un décès sur 100. Et si l'on ne tient compte que des décès provoqués par le tabac, le tabagisme passif est responsable d'un décès sur 10.

L'exposition à la fumée secondaire est ainsi responsable chaque année de 379.000 décès par cardiopathie ischémique, de 165.000 décès par des infections respiratoires, de 36.900 décès à cause de l'asthme de et 21.400 décès par cancer du poumon.

Le tabagisme passif augmenterait aussi de 10% le risque de développer un cancer du sein, selon l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

En France, la consommation de tabac , qui avait diminué à partir des années 1970, a augmenté depuis 2005, en particulier chez les femmes et dans les classes socio-économiques défavorisées, pour atteindre près de 34% des adultes d'après l'Institut national de veille sanitaire.

La cigarette tue 200 fois par jour en France et fait perdre entre 10 et 15 années de vie à chaque fumeur sans problèmes de santé.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.