Hypnose Stop Tabac Lyon
Hypnose à Lyon (Jonage)

L'hypnothérapie et l'enfant

Bonne nouvelle, les enfants sont d'excellents candidats à l'hypnose !

Tout d'abord un petit rappel, qu'est ce que l'hypnose ? 

L'hypnose permet d'atteindre ce que l'on appelle un Etat Modifié de Conscience (EMC),on appelle aussi cela "transe hypnotique". Cet état permet à la personne sous hypnose d'élargir sa perception et il lui est alors possible de modifier la représentation qu'elle se faisait de son "problème" et d'envisager des alternatives à celui-ci.

L'hypnose disposition naturelle chez l'enfant ?

L'hypnose s'appuie sur l'imagination, or, chacun sait qu'en matière d'imagination , l'enfant est roi !! Pour lui, l'imaginaire est réel du moins jusqu'à un certain âge. Il peut être tour à tour dragon, princesse ou chevalier et a en lui la magie du "comme si". L'hypnothérapeute ne fait que profiter de cette disposition naturelle. De plus l'enfant contrairement à l'adulte approche l'hypnose sans préjugés ni peurs et du coup son esprit est plus ouvert aux suggestions hypnotiques proposées.

A quel âge peut-on pratiquer l'hypnose chez l'enfant ?

Avant 3 ans cela est possible mais de façon "saupoudrée" et en utilisant des outils de distraction utiles. Des pédiatres pratiquant l'hypnose sont recommandés.

De 3 à 6 ans, l'enfant devient accessible au langage verbal et entre de plein pied dans l'imaginaire. Le recours aux contes hypnotiques offre de nombreuses possibilités.

Après 6 ans, c'est l'âge de raison... et l'âge idéal !! Les potentialités de l'hypnose sont maximales à cet âge là car l'enfant est capable d'imaginer mais aussi d'élaborer. Il devient très actif dans ce qui lui est proposé.

A l'adolescence, les possibilités de l'hypnose sont nombreuses à la condition que l'ado soit curieux, participatif et demandeur de la pratique.

Que traiter chez l'enfant avec l'hypnose ?

Principalement et pour beaucoup les troubles émotionnels comme les peurs, les phobies dont la phobie scolaire, les perturbations comportementales ou d'humeur liées à un deuil, séparation ou divorce, déménagement, harcèlement, difficultés de la vie scolaire, la timidité.... etc. L'hypnose peut intervenir sur les "problématiques" de douleur (maux de ventre, migraine), l'énurésie et les troubles du sommeil.

Comment se passe une consultation ?

La durée est environ de 45 minutes et n'excède pas 1 heure.Elle est souvent plus courte avec les tous petits (- de 7 ans).

Lors de la première rencontre, entretien avec l'enfant et les parents afin de comprendre où se situe le problème et définir l'objectif de la thérapie. Ensuite la séance d'hypnose proprement dite se passe sans les parents sauf cas très particuliers. L'enfant est assis soit sur une chaise soit un fauteuil, l'installation de l'hypnose est progressive et lors du travail, des suggestions choisies et adaptées à l'enfant sont utilisées. Utilisation de contes métaphoriques.

Les séances d'hypnose chez l'enfant sont dynamiques, voire remuantes. L'enfant peut être calme mais bien souvent il bouge, s'agite, parle et garde les yeux ouverts. Il n'y a ni perte de conscience ni sommeil. Peut-il y avoir manipulation ? Non. L'enfant tout comme l'adulte d'ailleurs ne peut être manipulé. N'y pensez même pas. L'enfant est en thérapie, avec un professionnel formé et entièrement à son service. On ne peut pas hypnotiser qui que ce soit contre son gré. Les suggestions hypnotiques ne se font qu'avec l'adhésion et la confiance de l'enfant. La confiance est le premier vecteur de réussite de la thérapie.

Et les parents dans tout ça ?

Pas toujours facile pour les parents de laisser leur enfant seul pendant la séance d'hypnose. Ne pas savoir ce qui se passe exactement peut être angoissant. C'est pour cela que les parents sont intégrés dans le processus thérapeutique avec dés le début leur présence lors de l'entretien au cours de la première séance.Les parents sont les yeux et les oreilles des thérapeutes. Ce sont eux qui côtoient l'enfant au quotidien et donc témoins privilégiés des éventuels changements survenus après une séance. Les informations transmises par les parents sont de bons indicateurs pour le choix de la méthode d'hypnose à adopter et permettre au thérapeute de modifier sa pratique ou son approche si nécessaire. L'important dans l'hypnose est avant tout de créer et faire croître un lien, afin que l'enfant soit en pleine confiance pour accéder à ses propres ressources et faire ses propres changements.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.